Mouvement ant Lru : Les étudiants antibloqueurs sont utilisés à des fins politiques à Rennes 2

 

 

 

 

Un événement rare s’est produit aujourd’hui à l’université rennes 2 . Après la présence policière constatés des 5h30 du matin , les étudiants grévistes se sont retrouvés cette après midi face à un groupe d’antibloqueurs fortement politisé qui a voulu manifester son mécontement devant la volonté de continuer le blocage  . Ces antibloqueurs sont du pain béni pour un gouvernement antisocial qui n’arrive pas à cacher les intentions de la lru. De meme Marc Gontard a du regarder de près cette confrontation entres deux groupes d’étudiants aux idées politiques et aux revendications opposés . Les antibloqueurs sont menés par des groupuscules de droite et soutiennent l’ump. Il ne faut pas se tromper sur leur réelles visages.

Récuperer les étudiants à sa cause que ce soit par la trique ou la propagande degroupuscule , voila le message du gouvernement et des présidents de faccomplices.

Certains cours à Rennes 2 sont donnés dans les sous sols du campus , dans les salles de classes vérouillées de l’intérieur.

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Mouvement ant Lru : Les étudiants antibloqueurs sont utilisés à des fins politiques à Rennes 2

  1. anti babos dit :

    Je voudrais répondre aux terroristes de l’université Rennes II qui écrivent sur les articles de jorunaux de la BU des commentaires dénigrant tous droits à penser autrement qu’eux, qui, sous couvert de défendre les étudiants enterrent l’université française d’année en année (Rennes II meurt à petit feu à casue de ses inconscients seuvrés au biberon marxiste) et se servent des étudiants pour lancer le Grand Soir. Les réformes du gouvernement pour ces antidémocrates ne sont qu’un prétexte pour paralyser les instituions de la République et lancer un mouvement type soixante huitard attardé qui a grandit avec le rêve d’emmerder les méchants riches pour vivre dans un monde où l’homme n’est plus le mettre de sa propre existence mais n’est qu’un pantin enfermé dans le carcan de l’égalitarisme, c’est-à-dire de l’anti-progrès, de la réduction de l’homme à sa plus simple expression sans perspéctive pour celui-ci de développer ses propres talents. A ceux qui terrorisent nos facs et qui catatloguent des étudiants exaspérés venus tout simplement réclamé le retour de l’Etat de droit dans les batiments de la Eépublique, votre lutte est veine et vous cherchez donc à l’imposer. Si se battre pour la liberté, le droit au respect … c’est être de droite j’en suis navré pour vous… J’appelle ça la République !!! Vive la République et vive la France !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*