C’était mieux avant…

 

 

 

 

Le scandale de la pollution de la totalité des fleuves et d’une importante partie des rivières françaises cache en fait le scandale de la gestion étatique. Celle ci n’a agit qu’en faveur des entreprises et des lobbying les plus puissants tout en limitant les dépenses communales environnementales. Les gouvernants de ce pays ont des comptes à rendre sur ces pollutions mutiples. La pollution des cours d’eau par les industries , les micro centrales , les travaux de dérivation , de canalisation n’ont toujours pas été réglé et tend à s’aggraver d’années en années. Les administrations compétentes passent plus de temps à communiquer sur des avancées minimes , des futurs projets qui n’aboutissent jamais quand elles ne servent pas de caisses noires (…) alors que d’autres lois donnent satisfaction aux pollueurs.

Les agriculteurs et les industriels ne sont toujours pas touchés par le système pollueur payeur.

L’écologie est devenu un mot à la mode , tous les gouvernements du monde se dit pour le développement durable et une exploitation raisonnée des ressources mais leur bla bla de fauchetons ne marchent plus. 

Les activistes écologistes ont une part de responsabilitée , ne voyant peut etre pas que la situation allait autant se dégrader en 30ans.

(http://www.ainfos.ca/fr/ainfos08039.html)

 L’Etat a détruit notre nature et n’a respecté aucune règle élémentaire. Car il s’agit bien du droit de chaque citoyen qui a été volé de profiter d’un air pur , d’une eau propre et transparente alimentée par des nappes phréatiques pures et d’une terre fertile et sans engrais.

Le droit de la propriété privée a été un outil d’expropriation du bien commun , celui ci n’existant que pour etre exploiter par des pollueurs sans scrupules .

La richesse naturelle a été sacrifié par l’Etat pour des pourris sans conscience , ce n’était pas mieux avant mais ils n’avaient pas encore tout détruit.

La problème écologique dépasse la case capitaliste , l’urss est sur ce point l’exemple de la décadence productiviste de pseudo communistes , les ravages de l’exploitation étant atténué par la taille du pays.

 Les forets ne ressemblent plus à des forets , les rivières ne ressemblent plus à des rivières et la nature a été transformé pour devenir un espace dégradé qui cotoie le monstre rationaliste et productiviste avec le bonheur que l’on sait …


 

 

 

 

Steven SEAGAL dans Terrain Miné

 

 

Après les paroles pieuses de casse bras , n’oublions pas que "il n’y a d’avenir que pour ceux qui regardent en avant" (Lao Tseu) et la nostalgie n’aide jamais à résoudre les problèmes.


 

Ce contenu a été publié dans Etat voyou. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*