L’extreme droite européenne et le sionisme

 

Ce que l’on peut constater depuis quelques années c’est que les droites nationalistes, identitaires et fascistes se sont converti à l’idée de soutenir le sionisme et l’Etat juif. Et le plus étrange c’est que ces partis sont les meme qui existaient durant les années 1930 avec des noms différents. Les noms changent mais beaucoup d’idées restent. Pourtant l’antisémitisme était peut etre une constante ou en tout cas un principe reconnu par ces droites pour les identifier. Aujourd’hui ce n’est plus le cas. Ainsi le Vlaam Belang en Belgique se proclame meilleur allié d’Israel alors que ce parti a été fondé par un ss flamand. De meme en Italie certains dirigeants fascistes ont visité Yar Vashem , ou encore le xénophobe et ridicule Geert Wilders est un partisan certain de la cause sioniste, du mossad et de l’augmentation des colonies. Dans les pays scandinaves les partis xénophobes ou fascistes (Le Dansk Fokelparti, Fremskrittspartiet) ont une  politique semblable avec notamment leur réactions pro Israelienne durant les bombardements de Gaza. Ils fustigent l’islam et la menace terroristes et ils reconnaissent le droit pour Israel de se défendre. Alors meme que la population de ces pays ont été contre ces bombardemants , les partis populistes ont bizarrement peu de popularité sur ce point… En fait de par l’Europe seul deux grands partis nationaliste étaient il y a encore peu contre Israel. Le FN qui a avec son chef Jean Marie Le Pen minimisé durant des années le génocide juif et Jorg Haider qui lui soutenait les dictatures arabes. Depuis que Le Pen a annoncé sa volonté de partir et de laisser sa place à sa fille on remarque que le FN va lui aussi suivre une attitude plus pro Israelienne meme si Marine Le Pen était encore récemment persona non grata en Israel à cause des propos de son père. En fait ce soutien à la cause sioniste résulte d’un intéret opportuniste car il est plus intéressant d’attaquer les populations arabes et l’immigration que revenir à un antisémitisme qui n’a pas bonne presse et qui renvoie forcément à la deuxième guerre mondiale. De la à dire que toutes les actions politiques de ces partis visent surtout leur propre interet et ne s’appuient sur aucune idéologie fiable et globale.. IL suffit de voir le déchirement des milieux nationaliste, fasciste sur la question d’Israel. D’ailleurs la grande force de ces partis est leur mutation rapide grace à leur volonté individualiste et leur parti pris des interet privés, ils reprennent facilement des mouvements de pensée qui semblent contradictoire comme la décroissance et essaient ainsi d’envahir le débat et de le brouiller. Mais finalement le plus important c’est que si aujourd’hui une certaine droite nationaliste soutient le sionisme il faut le dire et que si demain ils sont contre le sionisme il faudra faire la meme observation pour savoir quels sont leur projets.

 

Appendice :

 

 

Racistes contre le racisme, fascistes contre le fascisme, Le SIOE organisation de propagande anti islamique proche de la nouvelle droite nationaliste européenne pro Israelienne

 

_le cas Stop L’islamisation de L’Europe : mouvement nationaliste présent dans toute l’Europe grace au web, il s’est notamment illustré en Angleterre en organisant une marche contre l’islamisation 8ans après le 11 septembre 2001 aux abords de la Mosquée dans le quartier d’Harrow à Londres. Ils étaient également les instigateurs de l’événement Anti Islam à Cologne en 2008 qui avait capoté. Ces représentants d’une nouvelle droite nationaliste (meme si ils se defendent de faire de la politique) se démarquent du BNP ou des ligues de défense anglaises malgré leur actions communes sur leur terrain car ils soutiennent Israel et se disent contre tous les racismes sauf l’islamophobie qui selon ce mouvement est nécessaire. le SIOE est également contre tous les totalitarismes. Ce mouvement assez nouveau essaie ainsi de se donner une image positive . Plus inquiétant leur discours est proche d’autres organisations ou de personnalités qui ont un pouvoir médiatique comme le Cercle de l’oratoire, Caroline Fourest (proche de l’American jewish Committee) ou certains mouvements dits "antifascistes"… On remarque la propension importante à se faire passer comme victime contre les envahisseurs arabes et a faire de l’islam le nouveau nazisme des années 2000. Ainsi ils appuient la théorie du choc des civilisations en poussant à une guerre qui serait inévitable. Ils utilisent également à volonté le terme fascisme, antisémitisme, termes perdant tout leur sens car utilisé par des fascistes. Ils font ainsi une sorte de repentance idéologique avec leur crimes du passés. Enfin certains anarchistes et autres mouvement antifascistes (UAF principalement) qui s’opposent à eux sont des nazis mondialistes qui veuillent détruire l’occident en aidant le mal… Le SIOE représente bien une nouvelle droite nationaliste qui tente d’utiliser l’Islam et sa haine comme nouveau programme politique et qui soutient en contrepartie le projet sioniste. 

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*