2010, encore plus de crise, de mensonges et de révélations

 

 

Alors que 2009 s’est achevé dans un silence presque soulagé, 2010 sera l’année du retour de baton pour un système qui n’a pas encore su comprendre l’ampleur de son echec. Mais commençons par les news du front.

Et pour commencer un peu d’anti…sionisme comme diraient les zombies des forums "libertaires".  Israel a reconnu implicitement le trafic d’organe sur les dépouilles des palestiniens tués par l’armée juive. Ainsi l’Etat hebreu essaie en meme temps d’en finir avec la mini crise diplomatique avec les pays du Nord de l’Europe. La fin 2009  a marqué egalement un fléchissement sensible de la politique americaine dans le conflit terrirorial israelo palestinien. Mais Les dirigeants israeliens ont fait mine de ne pas comprendre leur manquement sans cesse repété de leur engagements et la gene de la diplomatie americaine.

Ensuite, Indymedia Grenoble va mal, ce qui est une bonne nouvelle. Mais il faut faire attention avec les annonces catastrophiques de ce genre de site de propagande… d’information libre (oups). Ainsi Indymédia Paris devrait déjà etre disponible au "grand public" selon les gestionnaires du site. Enfin Indymédia Nantes n’a pas l’air d’aller beaucoup mieux, la censure abusive et l’absence de réel debat a pu en echauder plus d’un. Et Enfin repetita, le forum antifasciste est quasi desert (preparation d’une greve de fonctionnaires peut etre…) . Et si pour une fois ce genre de sites surestimé trouvaient  leur vrai valeur.

La vie politique française est sous influence permanente du FN; Les derniers débats sur l’identité nationale ou la burqua tente ainsi de répondre à la problématique nationaliste du Fn sous l’angle europeiste et mondialiste. Difficile voire impossible conciliation d’une volonté mondialiste et d’une exigence sociale elevée. Le mondialisme tel qu’il est voulu est d’ailleurs inscrit dans l’histoire neo colonialiste et de lutte des anciens empires coloniaux. Ainsi une minorité aurait une emprise importante sur les pays du tiers monde avec en plus la creation d’une culture unique, d’une doctrine politique et economique unique déviant du multiculturalisme ancien et de l’homogeneisation obstacle eternel du tribalisme. En finalité de cette creation complexe, une exploitation efficace et inegalé des hommes et des ressources, une diminution drastique des ambitions collectives et l’asservissement quasi complet de la culture pour un sous produit consumeriste. 

 

Enfin cette année, c’est la coupe du monde de foot. Outil de propagande puissant notamment dans les pays sovietiques ou meme dans nos proches contrées  (Chirac en 1998), le football a en contrepartie toujours su inspirer les intellectuels et les amateurs de cultures populaires. Il a egalement jusqu’a peu marqué une ligne de fracture entre des passionnés de tout milieux sociaux et des bourgeois peu soucieux de s’interesser et de pratiquer le sport collectif le plus joué et le moins chère au monde. L’argent a détruit le football avec l’arret Bosman permettant la mondialisation des transferts de joueurs. Il a eut pour consequence d’augmenter les écarts de niveaux entre les grosses equipes et les petites équipes dans les grandes compétitions européennes. Meme au niveau national, il existe maintenant deux championnats, celui qui oppose les quatres ou cinqs equipes pour la victoire final et le championnat de la lutte pour le maintien qui oppose egalement quatres ou cinqs equipes. Il serait interessant de diminuer le nombre d’equipe en ligue française, ou d’instaurer des play off comme en Angleterre pour acceder en premier league.

 

La suite…

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*