La question de  » l’islamophobie « 

 

 

L’islamophobie est ici traité sous l’angle de l’oppression subie par les musulmans. Certains textes essaient d’ailleurs de dénoncer ce terme car il a plusieurs significations connus. Mais malgré cette controverse sémantique le problème reste entier. L’oppression et le racisme dont souffrent les musulmans sont présents chaque jour et les personnes qui pourraient contester cet etat de fait auraient bien du mal à trouver des arguments. La discrimination à l’embauche est ainsi reconnu comme celle des conditions de vie. Plus généralement on pourrait dire et ce serait le plus simple que l’immigré musulman est un sous citoyen reconnu comme telle comme la majorité des prolétaires qu’il est d’ailleurs le plus souvent. Mais cette société communautariste voulu par les dirigeants eux meme (cf conflit Israelo Palestinien et les réactions en France, influence symbolique ou pas du CRIF et de personnalité juive, la création du culte musulman et ses dérives ,politique française sécuritaire et raciale…) donnent un parfum de scandale dans cette islamophobie que beaucoup conteste (voir l’explication du terme par Caroline Fourest ).

 

Le plus important dans ce terme islamophobe est qu’il relève d’un sentiment qui a pour origine  un climat de tension sociétale relayé dans les médias. Il s’agit de dire que le musulman n’est pas français (pour un pays) , qu’il est l’ennemi de l’Europe ou de la culture occidentale …. Cette argumentation démogagique qui a un certain impact avec les violences en banlieue ou la guerre en afghanistan, est caractéristique de la xénophobie. Il est du meme acabit que l’image du juif conspirateur ou maitre du monde. Plus inquiétant certains partis d’extreme droite se sont recyclés dans l’islamophobie farouche, alors que les clichés et relents racistes sont présents dans les médias de masse. L’antifascisme et de nombreuses organisations dites de gauche en traitant la question sous l’angle religieux sont absentes…

 

Mais revenons sur l’idée d’un bloc musulman, le cas du conflit Israelo palestinien est frappant. Le sionisme a été une erreur qui a montré que le nationalisme et le socialisme ne pouvait pas etre liée. Il a également montré que Islam ou pas les pays voisins musulmans ne veuillent plus aider les Palestiniens (quand ceux ci ne sont pas refoulés à la frontière egyptienne ils sont tués dans des camps de réfugiés, ou vivent derrière un mur de démarcation…). Ainsi Les pays arabes, musulman ou ayant l’islam comme religion principale sont soient sous influences occidentales (Turquie, pays du Golfe, pays d’Asie Centrale , Egypte, les pays du Maghreb, Irak , Afghanistan ,Liban,…) soient dirigés par des dictatures islamistes ou des régions secessionnistes (Iran,certaines zones en Afghanistan,Pakistan…). IL n’existe donc pas de bloc musulman homogène car les différentes branches de l’islam sont en conflits et que l’occident arrive toujours à manipuler les dirigeants de ces pays. On relevera que la notion de démocratie n’est pas vraiment le but des pays occidentaux car les monarchies pétrolière du golfe sont aussi rétrogades que les pays ennemis tel l’Iran. La démocratie étant comme on l’a déjà vu une notion à géométrie variable pour les américains et leur alliés.

 

Qu’est que l’islam aujourd’hui? Car il s’agit déjà de définir le terme Islam. Comme il n’y a pas de système politique, religieux, sociétal homogène propre à l’islam il n’est pas possible de dire que l’islam peut etre défini de manière universelle et unique. Les différences sont présentes selon la zone concerné et son Histoire ou l’influence étrangère. Les differents courants de l’Islam sont toutefois marqué par une séparation entre le sunnisme (environ 85 pour cent des musulmans et qui comprend plusieurs écoles de droit) et le chiisme (surtout présent en Iran, Irak ,…). La religion a toujours été un élément fort du pouvoir et celle ci est encore importante dans les pays musulman mais la majorité des personnes croyantes sont pauvres et le font soit de manière personnelle sans pour autant en appeller à la guerre contre l’occident ou soit pour tragiquement éviter la misère. Les islamistes ont quelquefois un role "social" non négligable et gagnent souvent des points la ou les occidentaux préfèrent tirer sans réfléchir. Parfois meme les occidentaux encouragent la montée de mouvement religieux pour mieux bombarder par la suite, la religion devient ici un objet et un argument pour mettre au ban de la communauté internationale et de l’Etat de droit une large partie de la population qui subit les extremistes religieux et leurs conséquences. L’argument religieux ou politique ou plus généralement de laicité cachent une volonté souvent perceptible d’ignorer la situation de ces populations pas assez révolutionnaires car trop religieuses et pas assez interessantes car différentes. 

Le cas Riposte laique : Il s’agit surtout d’un site internet et de publication papier crée par " des défenseurs farouches des lois de la république et notamment de la laicité". Ces républicains autoproclamés qui sont d’orientation politique social démocrate pour la plupart avec quelques éléments de parti politique extreme utilisent le concept de laicité pour stigmatiser les communautés religieuses  et particulierement les musulmans. Les débats sur le voile, burka et autres pratiques attribués à tort ou à raison à l’Islam sont des pretextes pour mieux critiquer ce qui saurait etre une islamisation de la France et plus généralement une menace islamiste contre l’Occident judeo chretien (celui ci étant caché derrière l’argumentaire "républicain")." La France " aurait peur par "faiblesse" de la communauté musulmane, celle ci a selon eux une influence croissante sur le pays. Nous ne sommes pas loin malgré l’objectivité affiché du site des références à Charles Martel ou autres figures historiques reprises et galvaudées par les nationalistes et identitaires. Cette fixation sur les musulmans s’apparentent souvent à de la xénophobie que l’on pourrait analyser comme un defoulement cathartique de personne de la classe moyenne type professeur des ecoles.

 

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*