Leur Histoire n’est pas notre Histoire

 

Le bombardemant du Laos et du Cambodge par l’armée américaine à partir de 1964:   

 

 

Le Laos détient un triste record, celui d’être le pays qui a été leplus bombardé par habitant entre 1964 et 1973. Sur les 260 millions desous-munitions déversées par les Américains, un tiers n’aurait pasencore explosé.

400 000 personnes auraient perdu la vie au Laos et 100 000 personnes au Cambodge et tout cela pour satisfaire les envies hégémoniques des USA en Asie du Sud Est.

Le plus grave est que le Laos n’a jamais eut l’intention de rentrer en guerre et que les morts de ces bombardements sont des civils innocents, alors que au Cambodge ces tonnes de bombes tueuses permettront paradoxalement de mettre au pouvoir les Khmers rouges…

 

 

 

 

sources:

_article de Noam Chomsky (http://www.legrandsoir.info/La-menace-d-un-bon-exemple.html )

_http://www.usatoday.com/news/world/2003-12-11-laos-bombs_x.htm

_http://en.wikibooks.org/wiki/DSST_A_History_of_the_Vietnam_War/Effects_on_Cambodia_and_Laos

 

 

Ce contenu a été publié dans Etat voyou. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*