Mouvement anti Lru : Libération Toulouse se moque des étudiants du Mirail

 

Pour ceux qui croient encore que libération est un journal fréquentable ( ils sont pas nombreux ) voici l’article de cette après midi sur l’actualité du mouvement étudiant à Toulouse.Pour rappel La fac est encore bloquée et les examens ont été reporté à septembre.

 

 

"Université du Mirail : la fin des haricots

 

 SOCIETE.Il devait causer, il ne cause plus. Le président Filâtre a annulé sonrendez-vous avec la presse ce mardi à 15 heures en même temps que sonconseil d’administration décrétait une fermeture administrative del’université.

Le paysage universitaire français n’en sera pasbouleversé: ils n’étaient plus que 78 étudiants cette après-midi pourvoter glorieusement ou leur départ dans le calme ou l’attente desforces de l’ordre pour procéder à l’évacuation.

L’annonce, le matin même, du report des examens de juin à la rentrée du mois de septembre avait vidé les lieux.

Leprésident Filâtre devait encore expliquer son choix du report desexamens. Jusqu’à ce que la petite troupe d’étudiants qui occupaient lesbâtiments de la Maison de la Recherche, décide à 14h15 de saccager et  piller les locaux.

78 étudiants pour débattre de l’avenir du conflit.  Photo: DR

«Ils étaient 100 ou 150, nous explique la directrice adjointe des lieux. Etc’est le personnel qui est intervenu pour les empêcher d’amener lesfrigos et autres fours à micro-ondes qu’ils y ont trouvés».

Lesditsobjets ménagers sont chargés sur des chariots, en panne au milieu duhall où ils ont été interceptés. Dans le patio à côté, d’autres frigos,mais des photocopieuses aussi gisent au sol, jetés depuis les bureauxdu troisième étage. «Vandalisme», commente simplement un agent du personnel.

Undes leaders étudiant gréviste déplore que l’AG prévue n’ait pu avoirlieu. Il se dit certain qu’elle se tiendra ce jeudi à 11h00 à l’Arche.Il paraît persuadé que les étudiants y seront plus nombreux que les 78grévistes de ce jour. `

Les forces de l’ordre sont stationnées autour de l’université, prêtes à intervenir si la préfecture le leur demande.

On a les Tienanmen qu’on peut.

LibéTlse"

 

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*