Mouvement anti Lru : Le courage et la bravoure d’étudiants grévistes contre un système sans lendemain

 

 

La reproche que l’on fait le plus aux étudiants bloqueurs est qu’ils n’auraient pas de vision à long terme et se suicideraient professionnellement avec leur actions. Premièrement cet argument n’est pas valable car les étudiants soutiennent un mouvement social plus global , celui la meme qui ne cesse de dénoncer l’argent roi , la corruption , le népotisme , la démocratie sans pouvoir pour le peuple , le grave problème nucléaire , l’exploitation inhumaine du capital sur le prolétariat,…Deuxiemement demandez aux dirigeants , aux traders , aux actionnaires  si leur vision d’avenir est soutenable. La crise économique actuelle met à mal tout cette propagande qu’on a voulu nous inculquer sur les marchés et le libéralisme. La révolution culturelle du grand capital n’a pas pris !

 

L’avidité est la seule chose qui reunit ces hommes , et l’abscence de toutes responsabilités lorsque les crises surviennent. Pourtant les gens demandent des comptes , pas sur que les politiques vont aller dans ce sens.Et encore des illuminés croient que seul le manque de libéralisme est responsable de la crise …

En fait dans toute argumentation sur des sujets de société s’interpose une dimension politique. La Lru n’est pas défendable , comme la réforme de la santé, comme toutes les réformes qui visent à baisser l’aide de l’Etat et faire augmenter les inégalités de traitement. Plus globalement l’Europe libérale est l’ennemi à combattre , ce cheval de Troie du libéralisme tout puissant . Il y a des symboles qui donnent plus à réflechir ou à esperer que des grands discours sans actions, les puissants préfèrent eux réecrire l’Histoire lorsque leur nom est salit.

 

Ce qui est sur c’est que l’Histoire de la France moderne n’est pas l’Histoire du prolétariat , cette ensemble d’individu qui s’est sacrifié pour enrichir les élites mais l’Histoire de cette dernière qui n’a rien de glorieux comme on peut le voir aujourd’hui.

C’est pour cela que les étudiants grévistes essaient de changer la politique actuel et la mentalité avec leur mouvements , ils se rendent compte que cette France des "élites" n’a pas d’avenir .

 

Partez brave gens tant qu’il est encore temps

 

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*