Mouvement anti lru : Le journal Le monde continue…  » il faut arreter les gauchistes !!! « 

 

 

Lorsque le journalisme devient une activité d’ organe d’Etat , qui ne suit que les pret à penser des conseillers de l’Elysée il est inutil d’en parler. Mais lorsqu’il tente également de convaincre les lecteurs du bien fondé des réformes du pouvoir et se fait le porte parole de la propagande ( Frankreich uber alles) il devient urgent de contre attaquer.

 L’apparente objectivité des propos des journalistes du monde ne sont que des trompe l’oeil servant la soupe à Sarkozy et sa clique d’illuminés.

Quelques truculents passages de l’étron du monde intitulé "Les facs mobilisées voient leur image se dégrader"

 

"Au fil des mobilisations, l’image de l’université se dégrade bienpourtant. L’article consacré à Montpellier-III sur l’encyclopédie enligne Wikipédia comprend une rubrique "les grèves". "J’ai deux fils en terminale, déclare Isabelle Cayzac, présidente de la fédération de parents PEEP pour l’Hérault. S’ilsavaient voulu faire des études de lettres, je me serais opposée à cequ’ils aillent à Montpellier-III. Cette université donne une image dechaos, de bazar, de glandeurs.""

 

Dur dur , la présidente de la peep (syndicat affilié à droite ) se plaint des grèves et de l’image de chaos de la fac de Montpellier 3 , et le bruit et les odeurs dans tout ça?

 

  "Selon le président de Rennes-II, cette mauvaise image affecte aussi les relations avec les entreprises. "J’ai besoin de 4 000 stages par an, dit-il,mais je crains que ce ne soit de plus en plus dur de vendre Rennes-II àdes patrons qui voient notre université comme un repaire de gauchistes." Pourtant, insistent les présidents, leur université ne peut être réduite à cette image frondeuse. "Dans certains champs de recherche, l’excellence du Mirail est reconnue à l’international, assure Daniel Filâtre qui dirige Toulouse-II-Le Mirail. Mais cette image est brouillée par une autre : passer pour un lieu permanent de contestation."

 

Après les expressions Pol Pot ou Khmer Rouge on a droit au vocabulaire de base du réac , dans le gauchiste tout est bon n’est ce pas Marc Gontard !!!

 

 "En lettres modernes au Mirail, la Berlinoise Stefanie Becker avoue sa surprise : "En Allemagne, il n’y a pas de tradition de grève." Pendant le blocage du campus, la jeune femme passe rarement à la fac : "Lestas de chaises qui bloquent les grilles, cela ne fait pas vraimentenvie. Je les prends en photo avec les banderoles pour montrer à mesamis de Berlin ce que je suis en train de vivre."

 

Un peu d’europe pour les europhiles technocratiques du Monde. Oulala la grosse berta est surprise des grèves en France , il y en a pas en Allemagne pays de la bière et de Derrick. vous etes surs ?…Le processus de Lisbonne et de Bologne ont été vivement contesté dans tous les pays européens mais les journalistes du Monde eux ne doivent pas savoir tout ça. Les événements en Grèce , en Italie ou à la fac de Barcelone en Espagne ne sont pourtant pas anciens .

 

 "Daniel Weissberg, vice-président délégué aux relations européennes etinternationales au Mirail, regrette qu’à la suite des précédentsconflits des établissements étrangers aient dénoncé les conventions quiles liaient avec l’université. "Si les flux d’étudiants étrangers sont stabilisés, la manière dont on est perçu chez nos partenaires se dégrade", avance-t-il."

 

Pourtant l’Etat français communiquait il y a pas si longtemps sur les merveilleuses statistiques concernant l’accueil des étudiants étrangers , le pays n’a jamais autant accueilli d’étudiants étrangers malgré le pitoyable état de nos fac mais en temps de mouvement étudiant , il faut pas le dire . La faute aux grévistes ou aux batiments en ruines?

 

 

Le monde est un journal casseur de grève 

 

Merci Chien Chien !!!

 

 

http://www.lemonde.fr/societe/2009/03/31/les-facs-mobilisees-voient-leur-image-se-degrader_1174709_3224.html

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*