Mouvement anti lru : A Strasbourg , la vieille rengaine antibloqueur ne fonctionne plus

Hier la fac de droit de Strasbourg a été bloqué par des étudiants de sciences humaines majoritairement qui avec cette acte symbolique essaient de durcir le mouvement étudiant de la ville alsacienne. Quelques dizaines d’étudiants de droit(e) mécontents ont tenté par plusieurs fois aujourd’hui de casser le blocage avec l’aide de quelques fafs et nazillons entre autres… Les facs de droits sont toujours des repères de cette vermine , à Nancy les royalistes et autres souverainistes ont également la peau dur ce qui a permis à la fac de droit de Nancy de n’etre jamais bloqué mais pour combien de temps encore !!!

Les antibloqueurs alsaciens ont semblent ils envahis un amphi de la fac pour un cour symbolique , d’autres se sont mit à chanter la marseillaise , Sarko l’atlantiste applaudira surement… .quelle est donc le thème des cours? Croix gammées et régimes fascistes ? La grandeur de l’élite française? L’ avenir des jeunes basanées de banlieues et des iles dans notres belle patrie? La France tu l’aimes ou tu la quittes? Touche pas à ma soeur?

Qui sait!

Le président de la fac a dit qu’il pourrait bien demander l’aide des forces de l’ordre en cas d’incidents entre les bloqueurs et antibloqueurs.

 

Petit reportage merdia de la fac de Strasbourg (!)

 

"Libéréznotre fac" et "Non au blocage" crient environ 200 étudiants en droit,réunis devant les bâtiments bloquées. Pas question d’ouvrir les portespour les étudiants qui occupent les lieux. Quelques étudiants essaient,sans succès, de pousser les portes, barricadées avec des chaises et destables. Les plus pacifiques se mettent à chanter la Marseillaise. Ilsparviennent tout de même à "reprendre" un amphithéâtre, qu’ilsutilisent désormais pour "s’organiser".
Jean-Michel Poughon, le doyen de la faculté de droit, tente de rassurerla foule, visiblement agitée. "Evitons que la tension monte et surtout,n’ayons pas recours à la violence. Vous ne devez pas vous laisserinstrumentaliser par les étudiants qui occupent la fac, conseille-t-ilaux étudiants en droit. Nous allons faire tout notre possible pour queles cours reprennent rapidement".
La tension monte entre les étudiants de l’ex-Marc-Bloch, qui ontinvesti les lieux de la faculté de droit hier soir, et ceux del’ex-Robert-Schuman, en majorité pour la reprise des cours. En théorie,ils font tous partie de la nouvelle Université de Strasbourg. Enpratique, ils se sentent différents et divisés par le mouvement desétudiants et enseignant-chercheurs contre la réforme LRU.
L’occupation de la faculté de droit a été votée lundi après-midi aucours d’une assemblée générale des étudiants par environ 600 voixcontre 400. Une décision jugée inadmissible par les étudiants en droit."Ce n’était pas un vote démocratique, critique Claire, 18 ans, enpremière année de droit. La majorité des étudiants en droit étaientcontre le blocage. Nous avons des examens à préparer et pas de temps àperdre. Mais comme nous représentions une minorité à l’assemblée, nousn’avions aucune chance de nous faire entendre." Mederic, 18 ans, luiaussi en première année de droit, va plus loin dans ses propos. "Nousne pouvons accepter qu’une poignée d’anarchistes, sans aucun sensrépublicain, occupe notre fac, déclare-t-il. Ces manifestants sontcontre le droit de manière générale, pas seulement contre la fac dedroit."
En attendant une manifestation prévue à 16 heures, mardi (départ placeRouge, devant la faculté de droit) par la coordination étudiante, lasituation s’est pour le moment calmée. Les étudiants en droit ontobtenu une première concession de la part de l’administration del’université: des cours symboliques doivent avoir lieu mardi dansl’amphithéâtre repris.

Anne Sophie Legge

 

 http://mcsinfo.u-strasbg.fr/article.php?article_id=10992&cPath=57

 

Les photos (très sympa )

(jeunes ) étudiants antibloqueurs devant une porte fermée

 

Cours symboliques des antibloqueurs 

 

 

 Petit rappel important : le vote de blocage a été décidé en ag par une majoritée d’étudiants de droits , ceux qui soulèvent l’argument démocratique ont donc totalement tort .

Concernant le mouvement sociale en générale , les syndicats ont décidé de ne plus soutenir les salariés , les étudiants , les chomeurs , les retraités , les mécontents du système …

 

 

Mise à jour : Après un vote antidémocratique manipulé par une direction ridicule et une minorité de fascos , la fac de droit de Strasbourg a été débloqué , les courageux bloqueurs ont quittés la fac aux cris de "poing fermé aux intérêts privés, poing coupés aux enfants d’ouvriers" alors que les bourgistes se sentaient fières de lancer "On est chez nous"…

Au boulot ils disent ,du boulot il y en a  encore en France?

Bientot le rassemblement de l’otan , oui il y en a du boulot avec les bouchers de Washington .

 

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Mouvement anti lru : A Strasbourg , la vieille rengaine antibloqueur ne fonctionne plus

  1. gueko morya crew dit :

    On est des étudiants de la fac de droit « nazi » comme vous dites et nous sommes tous d’origine etrangere .Nous n’avons ni le nom ni le physique d’un fasciste alr votre article a 2sous vous pouvez vous le mettre ou je pense bande d’enfoiré !!!!

    Ps : pourriez vous bloquez les amphi de la fac de droit demain matin ce serai cool juste le matin!! merci

  2. Non mais dit :

    Dehors les bloqueurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*