Mouvement anti lru : A Toulouse entre mensonge et consternation

 

 

Le président de Toulouse Mirail n’a pas mis longtemps pour communiquer sur les  incidents en marge de la mobilisation étudiante. Selon lui "de graves incidents se sont déroulés dans le batiment de l’administration centrale lundi après midi. Des étudiants ont envahi la salle du conseil et les locaux de la présidence, après avoir défoncé portes et cloisons , choquant fortement les personnels présents." En conséquence le président a décidé de fermer administrativement la faculté.

Madame Pécresse n’a pas non plus perdu de temps pour en rajouter une couche en condamnant fermement ces incidents . Quel est donc le problème me direz vous?

Le problème est que les personnels de l’université Toulouse Mirail se sont reunis en assemblée le 10mars pour diffuser un communiqué afin de dénoncer l’attitude de la présidence . Mais entre temps l’information a largement été diffusé sur les grands médias et il n’est pas sur que ce communiqué soit publié.

Extraits du Communiqué de presse de l’Assemblée générale des personnelsde l’université Toulouse II-Le Mirail réunie le 10 mars 2009: "lespersonnels de l’université réunis en assemblée générale ce mardi 10mars regrettent l’attitude méprisante d’une direction se soustrayant àtout dialogue avec les étudiants.
L’assemblée générale dénonce une campagne de désinformation mensongèresur de prétendues violences qui auraient choqué des personnes, ce quedémentent formellement de nombreux personnels témoins des faits. Ils’agit, au contraire, de véritables provocations à l’encontre desétudiants et des personnels.
L’assemblée générale dénonce toute tentative d’exploitation du blocagepour démobiliser les personnels et les détourner de cette luttelégitime.
Les personnels expriment leur désaccord avec la décision de fermetureadministrative de l’université Toulouse II-Le Mirail. Ils demandent lalevée immédiate de cette décision de fermeture administrative de notreuniversité."

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*