L’histoire sous influence américano sioniste , le mal du siècle

"Quand l’ordre est injustice, le désordre est déjà un commencement de justice." Romain Rolland

Derrière toute falsification historique se cache unprojet : depuis la fin de la deuxième guerre mondiale et l’échec duprojet synarchique,  l’Histoire française n’a cessé d’etre attaqué dansson indépendance par des anticommunistes farouche qui ont essayé àtravers leur écrits contre subversifs de relayer la propagandeaméricaine.

Le communisme serait criminel par essence et de la mémenature que le régime national socialiste allemand . Pour inoculer cettevision de l’histoire les Etats Unis ont dans un premier temps aidée lesagences de renseignements des pays occidents à traquer et espionner lesmembres adhérents des pc nationaux , à publier des légendes noirs ducommunisme .Ils ont également controlés les médias pour distillerinsidieusement l’anticommunisme.

La peur de l’orient et de la création d’une eurasie estune constante de cette propagande d’état, les écrits sur le nationalbolchévique pour dénoncer les alliances rouges bruns ont été encouragé. En contrepartie les élites et l’armée française ont été dédouané de leur collaborations active depuis les années 1930 et du choix de ladéfaite en 1940.La social démocratie a pu ainsi gardé son pouvoirmalgré sa traitrise.(1)

"Celui qui ne connaît pas l’histoire est condamné à la revivre." Karl Marx

L’histoire sous influence a un objectif prioritaire,convaincre les populations d’Europe et d’Amérique du Nord que leurmodèle économique capitaliste est le meilleur et que les opposants à cesystème ne sont que des individus nuisibles à l’accomplissement de lavolonté générale,  nostalgique d’un communisme criminel.

Ce procédé a pris d’autant plus d’importance depuis lachute de l’URSS car les barrières de démarcations et le manicheismebloc contre bloc se sont atténués .Niant le principe primaire qu’unmodèle sociétal ne peut perdurer que si il est voulu par la population, il s’agit de manière unilatérale et antidémocratique d’imposer desvaleurs communes et de réprimer toute autre alternative, que ce soitexplicitement par les lois ou en filigrane avec la propagandehistorique et médiatique. La social démocratie est sur ce point unparfait outil .

"Aucune autre alternative est possible"

La manière dont les médias ont traités les mouvementsécologistes, altermondialistes et les luttes salariales ou encore les conflitsayant comme protagonistes les Etats Unis ou Israel ne laissent pas dedoute sur la compromission de ce pouvoir devenu l’arc de voute de lanouvelle dictature à venir.La facilité avec laquelle ils ont pu donnéune vision erroné de la réalité laisse penser que les modes de luttesdevront se durcir ces prochaines années.(2)

Le projet de création d’un gouvernement mondial est il ne faut pas se tromperun projet capitaliste dictatorial, entendre le mot liberté ou égalitéde la bouche des défenseurs de ce projet est une insulte. La guerre estle moyen par lequel l’occident dicté par des influences judéochristique veut écraser l’Orient, se prenant pour la Rome moderne ouAthènes et Sparte libérateurs des barbares perses(3). Le capitalisme estun modèle de crise et de conflits, les Etats Unis comme Israel ontfondé leur nation dans le sang, les massacres et la colonisation ilsfaudraient etre naif pour croire que les dirigeants de ces pays necontinueront pas dans l’escalade sanglante et le choc des civilisations.

 

(1) Cet article est écrit "en hommage" à Annie Lacroiz Riz historienne qui se bat pour défendre une autre Histoire libérée de l’influence impérialiste américaine et des historiens vendus à sa cause.

http://www.historiographie.info/menu.html

(2) cf L’insurrection qui vient , un livre visionnaire?

(3)cf la propagande américaine dans le cinéme Hollywoodien ; Le cas de la Chute de L’Empire Romain de Anthony Mann

Ce contenu a été publié dans Etat voyou. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à L’histoire sous influence américano sioniste , le mal du siècle

  1. deportebane dit :

    Tant que le monde sera sous la férule sioniste, la guerre ne connaîtra pas de répit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*